Le Turk, créateur d’un nouvel imaginaire forain*

Le mystère est le meilleur artisan du merveilleux. 
Ursula Le Guin

last-cabaret

Last Cabaret

Le Turk, un photogrpahe ? Cet artiste tranversale est bien plus que cela, il défie les lois du « beau » et du « bien », provoque les frontières de l’imaginaire à aller toujours plus loin, frôle l’absurde avec volupté à contre-courant, il perturbe, il inspire et il éveille.

Il crée de toutes pièces une illusion durable, grâce à la magie de la photographie en studios, tant burlesque que sexy.
Irréel, lumineux, emplie d’humour son univers ne trahit jamais une identité hors normes menant à des créations « extra-ordinaires »…

Qui est-t-il ?

Le Turk est simplement né un soir en écoutant par accident l’introduction de la Passion
Selon Saint Jean de Jean-Sébastien Bach, très fort dans un casque.

Il n’y a rien en dehors de cet événement majeur, rien au delà de ce désir, de cette fracture.

Tout son travail est dédié depuis à ce qu’il a ressenti pendant ces quelques huit minutes, dédié à la « retransmission » la plus authentique et la plus fidèle de cette Passion née ce soir là.

[cf. site web de l’artiste, www.leturk.com ]

le-chat-noir_23

Le Chat Noir

la-guerre

La Guerre

le-bain

Le bain

Influencé par une multitude de créateurs-rêveurs, Le Turk se retrouve et s’inspire grâce à Jean Sébastien Bach, Michael Jackson, la BD américaine, Fellini, Burton, Tom Waits, Balzac, Philippe Murray, Saudek, Doisneau…Un vrac d’inspiraiton disparates qui affinent d’autant l’identité créatrice de ce photographe de l’imaginaire. Au cœur de ces inspirations artistiques, il donne une place des plus importante « au vin, aux nanas, et à la société libérale/libertaire occidentale » !
Plus metteur en scène que photographe le Turk nous transporte dans des univers colorés, sales, rieurs, humains ! 

comme-lui-sous-ta-robe  eldesvan

carolineSon processus de création se divise en trois parties distinctes : l’imagination, le travail et enfin la mise en scène. La photographie finale est le résultat de ces 3 étapes fondamentales. Il visualise une image et fait tout son possible pour créer l’univers qui correspond au plus près à cette vision hallucinante.

Il construit ses imaginaires en intérieur, sous des lumières feutrées et des décors de bois et de cartons-pâtes, en allant au plus proche de la vision de la représentation mentale de la photographie qu’il s’est faite au commencement de chaque nouvelle création.

Ses photographies finales ont leurs couleurs saturées, presqu’irréelles  au cœur de ses univers fantasmagoriques.

On ne peut le nier, les photographies de le Turk plaisent ou déplaisent, mais dans tous les cas, elles surprennent et interrogent…

Je vous laisse apprécier son travail…

charline

Salbatar Circus – Charline

la-commune

La Commune

la-fabrique

La Fabrique

liberte-guide-france

Salbatar Circus 2 – La Liberté Guidant la France

le-peuple

Je crie vers Toi – La Crucifixion

les-enfants-perdus

Retour en Terres Nulle-Part – Les Enfants Perdus

Pour en voir encore plus ….*

Publicités